François Stahly – Morceaux choisis

1er juillet - 31 aout 2020

De gauche à droite :

Flèche, 1950-1955
Bronze à patine verte/grise très usagée, fonte d’époque réalisée à un seul exemplaire, d’après un exemplaire en bois sculpté comportant des différences, porte le monogramme FS, sans marque de fondeur, 211,5 x 45 x 22 cm, hauteur 197 cm sans le socle en pierre d’Occitanie rapporté récemment.

Colonne d’eau, 1959-1960
Aluminium patiné par la corrosion naturelle, fonte d’époque, pièce unique, porte la signature de l’artiste, sans marque de fondeur, 209 x 33 x 33 cm, hauteur sans le socle en bois d’époque 202 cm. L’exemplaire 5/8 poursuivant l’édition en bronze débutée du vivant de l’artiste dont quatre exemplaires ont déjà été réalisés, est en cours de réalisation par la Fonderie Susse, avec l’approbation du Comité François Stahly. Il s’agit de l’extrémité de la chaîne d’eau précédente tournée vers le haut.

Chaîne d’eau, 1959-1960
Bronze à patine verte/grise très usagée, fonte d’époque, sans signature ni marque de fondeur, 400 x 15 x 15 cm.
Le premier exemplaire d’une édition en bronze approuvée par le Comité François Stahly, à huit exemplaires numérotés de 1/8 à 8/8 plus 4 épreuves d’artiste, est en cours de réalisation par la Fonderie Susse.
Il existe une autre édition posthume en bronze d’une variante enchâssée dans une auge en bronze.
Cette Chaîne d’eau est l’un des quatre exemplaires sculptés en bois et tous différents. Il s’agit d’une commande de descente des eaux pluviales, des architectes Paul Herbé et Jean Le Couteur pour la cathédrale d’Alger. Seuls deux exemplaires ont été fondus en bronze la commande ayant été annulée du fait de l’indépendance de l’Algérie. Utilisée par la suite comme descente d’eau dans l’atelier de l’artiste à Meudon.


Cinq stèles, circa 1970
Travertin rose de Turquie, pièce unique, non signée, 99 x 115 x 50 cm.
Le premier exemplaire d’une édition en bronze approuvée par le Comité François Stahly, à huit exemplaires numérotés de 1/8 à 8/8 plus 4 épreuves d’artiste, est en cours de réalisation par la Fonderie Susse. Patine des bronzes et socle en pierre seront identiques à ceux de la sculpture Deux stèles. Version réduite et comportant
des différences de la sculpture monumentale Cinq stèles Rämibühl (1971/74) installée dans le parc du Realgymnasium Rämibühl à Zurich.

De gauche à droite :

Deux stèles, 1980
Bronze à patine médaille, exemplaire unique, porte sur chacune des deux stèles la signature de l’artiste et le cachet Clementi fondeur 1/8, 97 x 50 x 50 cm, hauteur 89 cm sans le socle en pierre d’Occitanie rapporté récemment. Variation à deux stèles de la sculpture Cinq stèles.

Méduse, 1959-1974
Bronze à patine verte très usagée, tirage réalisé du vivant de l’artiste, porte la signature de l’artiste et le cachet TEP fondeur 3/8, 104 x 70 x 60 cm.
Édition en bronze débutée en 1974 d’après la première Méduse en bois sculpté de 1959, comportant des différences. Une version en marbre a également été réalisée.

Bas-relief abstrait, années 1950
Aluminium patiné par la corrosion naturelle, fonte d’époque, pièce unique, porte le monogramme FS et la marque de l’artiste et éditeur d’art de Carrare Editore Erminio Cidonio, 100 x 239 x 10 cm.
Les recherches sur l’animation d’un mur par un relief sculpté susciteront de nombreuses œuvres au cours des années 1950/60, citons parmi les réalisations majeures, les deux immenses Vitraux-Reliefs en pierre agglomérée et blocs de cristal pour l’église Saint-Rémy de Baccarat (1952-56), ainsi que le Mur-Relief transparent et les bas-reliefs pour les ateliers de Meudon. Le motif de cette œuvre que l’on retrouve dans plusieurs reliefs évoque les ondes formées sur le sable par la mer se retirant à marée basse.

Venus Hottentote, (grande version), 1941-1974
Bronze à patine noire légèrement corrodée, fonte posthume d’une édition en bronze débutée en 1974, porte la signature de l’artiste et le cachet TEP fondeur 4/8, 100 x 55 x 50 cm.
Le thème de la Vénus primitive aux formes opulentes fascinera Stahly qui en donnera plusieurs versions aux débuts de sa carrière. Cette sculpture est l’agrandissement en bronze réalisé par l’artiste et comportant des différences de la Vénus Hottentote sculptée en bois en 1941/42, qui doit son nom à Henri-Pierre Roché, premier collectionneur et mécène de Stahly. Ce personnage extraordinaire, auteur de Jules et Jim, ami intime de Marcel Duchamp, introduisit les artistes d’avant-garde de la scène parisienne aux États-Unis dès les années 1910, parmi lesquels Brancusi, dont il collectionna passionnément les oeuvres.

Naissance (grande version), 1958-1974
Bronze à patine noire légèrement corrodée, fonte posthume d’une édition en bronze débutée en 1974, porte la signature de l’artiste et le cachet TEP fondeur 3/8, 84 x 100 x 40 cm, hauteur sans le socle en acier 64 cm.

précédent
suivant
suivant

expositionFrançois Stahly – Morceaux choisis